Jour 8 : Départ pour Yosemite

Dur dur le réveil aujourd’hui ! En plus la machine à café de l’hôtel ne marche pas, tant pis on aura pas le droit au jus de chaussette aujourd’hui. On fait le plein de la Mustang et c’est parti. Je sens l’angoisse monter en moi petit à petit, j’ai peur de croiser un ours les prochains jours. D’autant plus qu’on a loué un petit cabanon en toile au cœur de Yosemite, le genre de truc qu’un ours détruit avec un seul coup de patte !

Ça y est on a quitté San Francisco. On s’en rend vite compte avec le ciel qui se dégage et la température qui augmente plutôt rapidement. Après un rapide déjeuner au Subway, on quitte la highway et on se retrouve dans la campagne. Autour de nous, il n’y a que des collines jaunes, complétement sèches. On croise des ranchs de temps en temps mais sinon on est seuls au monde sur une longue route dont on ne voit pas la fin.

C’est désertique mais vraiment magnifique. Ça fait du bien de se retrouver seuls après les villes qu’on a visité. C’est dans ces moments qu’on se rend compte de l’immensité des paysages américains.

La route est longue mais on arrive enfin. El Capitan est là pour nous accueillir.

C’est impressionnant la taille de ce rocher, 1000 mètres de hauteur ! Seuls les meilleurs grimpeurs osent s’y aventurer.

Ensuite on part direction la réception du  Curry Village, campement où on passera deux nuits. Il y a un peu de monde à la réception mais ça nous permet de regarder la vidéo qui diffuse les consignes de sécurité à respecter par rapport à la présence des ours. Bien sûr la vidéo est accompagnée d’images pas du tout rassurantes d’ours qui dévalisent des voitures ou qui chargent des hommes. Je suis de moins en moins rassurée !

On arrive ensuite à notre cabane, elle est petite mais l’essentiel est là : un lit. Je suis les consignes de sécurité à la lettre et je range vite la nourriture et les produits odorants dans la boite en métal anti-ours.

La fin de la journée approche et on part se balader pas très loin du camp.

Pendant notre petit tour, on a croisé des biches, les premières du voyage et pas les dernières d’ailleurs. On a pu constater tout au long du voyage qu’on a eu l’occasion de croiser beaucoup d’animaux sauvages aux Etats-Unis, beaucoup plus qu’en France.

En allant manger on a discuté avec un couple d’américains très sympa. Ça y est on commence à bien se débrouiller en anglais. Ils nous ont conseillé de goûter les pizzas du resto et c’est ce qu’on a fait, ils avaient raison c’était super bon. Par contre il a presque fallu se battre pour avoir une table ! En tout cas j’étais bien contente de me voir offrir un gros brownie au chocolat quand le serveur a vu sur ma carte d’identité que mon anniversaire était dans deux jours.

De retour au cabanon il est temps de dormir. Avant de fermer les yeux, j’ai guetté le moindre bruit venant de l’extérieur, j’espérais surtout ne pas entendre de grognements.

Ce contenu a été publié dans Road trip USA. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Jour 8 : Départ pour Yosemite

  1. tmmt dit :

    J’ajouterais qu’il y a un autre sommet célèbre à Yosemite, le Half Dome : http://fr.wikipedia.org/wiki/Half_Dome

    et qu’il faut maintenant un permis pour le gravir en saison touristique !

  2. Claire dit :

    Le stress, la boite anti-ours…
    Jte comprends ma benone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>